Connect with us

Outaouais

Le promoteur contourne le moratoire sur les triplex à Westboro, selon les résidents

Published

on

Les résidents disent que le plan de l’entreprise, Falsetto Homes, qui est propriétaire du terrain situé au 514, avenue Roosevelt, ne correspond pas aux normes du quartier.

Le terrain existant serait divisé en deux et deux longues maisons jumelées seraient séparées par une entrée commune avec stationnement à l’arrière.

Le zonage de la Ville permet également au propriétaire de construire un logement secondaire dans chaque moitié de chaque construction ce qui pourrait représenter huit unités résidentielles.

Le promoteur n’enfreint aucune règle, mais John Cruise, qui habite en face de la propriété, dit que c’est décevant.

John Cruise répond aux questions.John Cruise habite en face du 514, avenue Roosevelt, où un promoteur prévoit construire deux unités qui pourraient contenir huit propriétés résidentielles. Photo : Radio-Canada / Robyn Miller

C’est le double sur le double, explique M. Cruise. Il s’agit en fait de bâtir des immeubles à logements où il y a déjà un moratoire sur les triplex.

En octobre, la Ville a approuvé un règlement de contrôle provisoire pour empêcher le même constructeur d’ériger deux triplex au même endroit.

Le conseiller Jeff Leiper a présenté le règlement, la qualifiant de « surdensification ».

Élargir le moratoire

M. Leiper affirme qu’il parle avec les conseillers municipaux pour voir si le règlement peut être étendu.

Ma mise en garde aux résidents est que si nous gelons un autre type de bâtiment, les promoteurs trouveront probablement quelque chose pour contourner le règlement, a déclaré M. Leiper.

Le quartier va se densifier. Il y aura plus d’unités là où il n’y en avait peut-être qu’une ou deux auparavant, a dit M. Leiper.

Cela va continuer, mais il y a certains problèmes qui se posent en ce qui concerne la préservation des arbres et la façon dont le stationnement fonctionne dans les rues, problèmes qu’il nous faut régler, a-t-il ajouté.

Les résidents épuisés

Eric Milligan, a précisé que les résidents ne sont pas contre la densification, mais l’ajout de huit unités résidentielles là où il y a actuellement une maison familiale n’a aucun sens.

C’est vraiment stressant. Les gens du quartier Westboro sont vraiment bouleversés, a déclaré M. Milligan.

Nous avons apprécié ce que la Ville a fait avec le règlement de contrôle intérimaire. C’est vraiment bouleversant que quelqu’un semble avoir trouvé un moyen de contourner ça.

Avec les informations de Robyn Miller

Source link

قالب وردپرس

Outaouais

Une fillette de 3 ans emportée par l’influenza

Published

on

By

Tout a commencé avec une petite poussée de fièvre le 14 janvier dernier.

La fillette était toujours fiévreuse le lendemain soir, malgré les traitements administrés par les parents. Charlotte avait alors une fièvre frôlant les 42 degrés. J’ai commencé à paniquer, se souvient Nancy Bouchard, la mère de Charlotte.

À ce moment, selon elle, Charlotte était dans un état léthargique, et ne répondait plus lorsqu’on tentait de l’interpeller. L’enfant a été emmenée à l’hôpital de Buckingham où elle a été vue immédiatement par le personnel soignant qui lui a diagnostiqué l’influenza.

L’état de santé de Charlotte était toutefois trop précaire. Elle a été transférée à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Les pédiatres ont découvert sur place que l’infection avait atteint le foie et le cerveau de la fillette.

Je n’aurais jamais pensé que ça aurait fini comme ça. Si quelqu’un me l’avait dit la semaine passée, je ne l’aurais probablement pas cru.

Nancy Bouchard, mère de Charlotte

Charlotte a donc été transférée de nouveau vers un centre spécialisé cette fois, à Sainte-Justine. Les médecins ont alors informé Mme Bouchard que les chances de survie de Charlotte étaient extrêmement minces.

Si elle survivait, c’est sûr à 100 % qu’elle ne marcherait plus jamais, explique-t-elle. Les médecins ont prononcé la mort cérébrale de Charlotte le jeudi en après-midi.

Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Outaouais

Un incendie entraîne la fermeture d’un point de service de la STO à Gatineau

Published

on

By

Un incendie s’est déclaré lundi soir à la station de la Cité du Rapibus, dans le secteur de Gatineau, entraînant des dommages mineurs et forçant la fermeture temporaire d’un point de service de la STO pour nettoyer les dégâts.

Un appel a été reçu lundi à 23 h 07 pour un incendie qui a débuté dans les poubelles de la salle de toilettes des hommes.

Des autobus ont été appelés pour permettre aux usagers de se réchauffer. La station de la Cité a été rouverte mardi matin.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’incendie.

Plus de détails à venir

Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Outaouais

Maxime Pedneaud-Jobin, en lice pour le prix Coupe paperasse d’or

Published

on

By

À l’inverse, le prix Coupe paperasse d’or, dont les gagnants seront annoncés le 24 janvier, reconnaît les gouvernements et les fonctionnaires qui ont pris des mesures concrètes pour réduire de façon significative les formalités administratives imposées aux PME.

Le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin fait partie des nommés dans cette catégorie. La Ville de Gatineau est considérée comme une championne de l’allègement réglementaire.

La Ville de Gatineau a adopté depuis les trois dernières années, quatre résolutions omnibus pour enlever plusieurs irritants aux PME dans leur processus avec le département d’urbanisme de la Ville.

Nous avons allégé la réglementation sur l’affichage et sur les panneaux solaires. Même sur le code de construction du Québec, où il y avait parfois des différences avec notre réglementation, nous avons tout harmonisé. Chaque cas à l’air pas tellement important, mais chaque cas demandait des dérogations mineures à la personne qui le faisait, c’est en centaine le nombre de règlements que nous avons allégé, a-t-il précisé.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, qui, par le projet de loi 47, a permis une révision majeure des changements coûteux pour les entreprises qui avaient été apportés aux lois du travail, en plus de faire preuve de leadership pour la réduction du fardeau administratif des PME à l’échelle du gouvernement est en compétition avec le maire de Gatineau.

Scott Brison, ancien président du Conseil du trésor, est aussi finaliste dans cette catégorie pour sa détermination à faire de la réduction de la paperasserie fédérale un objectif annuel.

Les cancres

La Ville de Montréal, Statistique Canada et le ministre fédéral des Finances Bill Morneau figurent parmi les finalistes du prix « Poids lourd de la paperasserie ».

Les finalistes imposent aux propriétaires de PME des règlements jugés parmi les plus absurdes, exagérés ou injustement coûteux pour les entreprises, a précisé la FCEI par communiqué.

L’objectif est d’envoyer un message clair aux gouvernements et aux fonctionnaires qui alourdissent le processus réglementaire qui fait perdre beaucoup de temps aux chefs d’entreprises, selon le directeur des affaires provinciales de la FCEI, section Québec, Bruno Leblanc.

En 2 ans, ça représente environ 37 milliards de dollars, selon les estimations de la FCEI, pour le temps qui est passé par un chef d’entreprise à se conformer aux règlements, à remplir des formulaires des différents gouvernements.

Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Trending